"Que vas tu faire là bas et qu est ce qu il va t'arriver au fond, est ce que c'est nécessaire est ce que c'est important, est ce que c'est cela qu il faut faire, vraiment, et qui là bas, te prendra dans ses bras ? Tu seras loin, et pourquoi aller loin, la vraie vie est partout, les gens seront autres, la nouriture sera autre, la vie sera autre et souvent tu seras seule, et souvent tu te demanderas pourquoi, et puis, qui, là bas, te prendra dans ses bras ? Tu seras loin, et pourquoi aller loin, tu seras partie pour longtemps, et la vie continuera aussi ici, le temps passe bien plus vite quand on est loin de ceux qu on aime, ils vivront sans toi, ils grandiront sans toi, ils auront des souvenirs sans toi, et qui là-bas, se souviendra de toi ? Que se passera t il quand tu seras seule, que se passera t il quand tu seras loin, longtemps ? Que va t il arriver à ceux qui resteront ici, que va t il t'arriver à toi là bas ? Et si tu as peur, et si tu as mal, et si tu es malade, souffrante, et si tu meurs ? Qui, là-bas, te prendra dans ses bras ? Que vas tu faire là-bas, où tout te manquera, tes amours d'ici et ta vie d'autrefois ? Que vas tu faire, et qui s'occupera de tous ceux que tu laisses ici ? Et s'il arrive quelque chose ici, pendant que tu es, toi, là-bas ? Et s'il t'arrive quelque chose là-bas, quand tous seront ici, sans toi ? Et si, ici, quelqu un est malade, et si ici quelqu'un a du chagrin, toi, tu ne le sauras même pas tant tu seras loin là-bas. Que vas tu faire là bas, est ce que c'est ce qu il faut faire, vraiment ? Et si tu ne reviens pas ? Et si tu reviens et que tu te retrouves seule sans rien, avec du vide entre tes mains ? Qui te redonnera du travail, et qui se souviendra de toi ? Et qui, là bas, te prendra dans ses bras ? Et si tu as de la fièvre, et si on te fait du mal, et si tu as peur ? Et si tu te perds loin là bas, et qu on ne te retrouve pas ? Et celui qui t'aime ici, celui qui te prend dans ses bras, est ce qu il t'attendra ? Et si, pendant que toi tu t'échappes, t'enfuies-voyages, et s'il trouve ici les yeux bien sages d'une autre moins sauvage ? Une plus tendre et moins volage, alors, qui, quand tu reviendras, te prendra dans ses bras ? Et si tu te blesses, et si on t'attrappe, et si tu te noies ? Et si tu disparais, là-bas ? Et si, ici, on a besoin de toi, et que tu es au loin là bas ? Reste là, la vie là bas est autre et violente, la vie là bas est folies et fracas, reste là, reste entre leurs bras, ne t'en va pas, si tu pars, qui se souviendra de toi ? Là-bas sera différent, autre et ailleurs, là-bas est loin et tu ne connaitras rien, là bas n'est rien, reste là, ferme la porte, tire les rideaux, fais la morte, reste là, tu es bien trop petite, c'est bien trop loin, tu veux partir et tu ne sais rien, et si ça ne va pas, qui, là-bas, te prendra dans ses bras ?"