Des fois, t'es là, tu regardes tout.

La mer qui danse, les palmiers à l'encre, le ciel gris tendre. 

La lumière le matin.

Tu fermes les yeux.

Les trois notes très aigues d'un oiseau d'ailleurs.

Les voix des gens, les bruits, le sel dans l'air.

Tu respires plein d'oxygène, et le monde est vaste.

Tu regardes tes mains, tu souris tout doucement.