26 juin 2012

Lyon encore une fois, quoi qu'il en "soie".

Je suis toujours à Montréal, je parle toujours de Lyon. J'ai fait un deuxième texte sur le " parler gône", sur le thème des Canuts, qui avant les communards et les communistes, sont descendus claquer le pavé.  Voilà, tout est bien au Québec, il y a des concerts, de la pluie, des guirlandes, on casse des bouteilles en lisant Stefan Zweig, on moule des visages en plâtres, j'apprends à dire des trucs en haitien. "Hé ma jolie, la belle, comme tu passes là, je te regarde et tout le monde aussi te suit des yeux, tu fais tourner les... [Lire la suite]
Posté par chezlilou à 06:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 juin 2012

C'est bien la peine d'être à Montréal pour parler de Lyon.

Dans le cadre des (merveilleux) concours PRODIJ de la Ville de Lyon, j'ai participé à un Grand-Concours. fallait écrire sur Lyon en utilisant le bien joli vocabulaire rapeux des lyonnais, le parler gône, sur une série de thème définis. J'ai écrit sur le beau Guignol et sur les canuts. Un des deux textes sera publié dans le petit livret Lyon-Québec mis en place par la Ville de Lyon, je suis bien contente, la joie est sur ma tête. ( par ailleurs et au passage, Montréal est joyeux, plein de fous gens, de travestis sensuels, de musique... [Lire la suite]
Posté par chezlilou à 14:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 octobre 2011

G. comme Guilherme

  Guilherme Hauka Azanga est toujours sans-papiers, et la mobilisation continue : Soutien à Guilherme Allez voir l'expo, soutenez le mouvement, faites passer.. C'est important. "Après être passée pas l'école Gilbert Dru, Tarare, la MJC Jean-Macé, Visa pour l'image à Perpignan, l'exposition "Des Chiffres, Un Visage" est de retour à l'atelier Item, impasse Fernand Rey 69001, et ce jusqu'au 8 octobre. Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 17h, samedi de 14h à 18h, et sur RDV au 04 78 72 18 40" Le blog 8h30 rassemble... [Lire la suite]
Posté par chezlilou à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2011

Nous y sommes (par Fred Vargas)

  "Nous y voilà, nous y sommes.   Depuis cinquante ans que cette tourmente menace dans les hauts-fourneaux de l'incurie de l'humanité, nous y sommes. Dans le mur, au bord du gouffre, comme seul l'homme sait le faire avec brio, qui ne perçoit la réalité que lorsqu'elle lui fait mal. Telle notre bonne vieille cigale à qui nous prêtons nos qualités d'insouciance, nous avons chanté, dansé. Quand je dis « nous », entendons un quart de l'humanité tandis que le reste était à la peine. Nous avons construit la vie meilleure,... [Lire la suite]
Posté par chezlilou à 21:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 avril 2010

G.

Guilherme,   Il est bien joli ton prénom, c'est ça que j'ai noté en premier, et puis après, j'ai vu ton visage sur quelques photos, sur un mur, sur le net.   J'ai vu tes enfants aussi, ceux d'ici, les grandes qui s'appellent Exaucée et Chloé, les petits Gaël et Dorcas. Au début, c'était du hasard, parce qu'appeler une petite fille Exaucée j'ai trouvé ça beau, parce que les rassemblements se faisaient sur la place tout près de chez moi, parce que ça m'a interrogée, toutes ces mains ouvertes avec un G dedans.   ... [Lire la suite]
Posté par chezlilou à 09:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 mars 2010

Terminus.

J'ai reconnu votre odeur, c'est ça qui m'a fait lever la tête de mon livre, c'est bien vulgaire comme première phrase, les portes du bus ont chuinté et soudain ça a senti le charbon sale, le bois brûlé, les vêtements de la nuit, urine, saleté, une odeur un peu moite, un peu acide, j ai tourné la tête et vous étiez là, je me souvenais de ton prénom à toi, pas de celui de ta grande sœur ( je crois que c'était ta grande sœur, comme ça pouvait être ta cousine, ton amie, ta tante,  ta mère, je m' y perds de nouveau ), vous étiez là,... [Lire la suite]
Posté par chezlilou à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2010

Squat

  C'était rien, à peine quelques heures éparpillées sur quelques après-midis. Le temps de découvrir, la rage au ventre, les murs lépreux, les flaques de pisse, l'obscurité des couloirs humides. La crasse sans nom, et les charpentes à nu, les vêtements qui pourrissent suspendus aux grillages, la suie, le froid qui mord,la façade béante, et les tuyaux tordus qui crachent cette fumée noirâtre à peine tiède, qui enfume les pièces, brûle les yeux, noircit les mains. Les gamins qui se bousculent, les croutes autour de leur bouche,... [Lire la suite]
Posté par chezlilou à 13:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 octobre 2009

Je le dis partout.

J'ai publié un album graphique. Il s'appelle " De toits à moi ". Il est publié sous mon vrai nom - léah touitou  ( car c'est mon nom. ) Il est paru aux éditions " La cabane sur le chien ".  ( je cherche une tournure polie et délicate pour dire " achetez-le." )   Sinon, j ai internet au 5e étage, bonheur.
Posté par chezlilou à 01:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2009

Autosatisfaction.

J'ai un diplôme.
Posté par chezlilou à 12:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 mai 2009

Billet doux

( Concours de lettres d'amour-Laposte ) "A chuchoter, la plume en pointe des pieds, pour remercier tes rires francs dans mes folies, tes tendresses dans mes errances. A notre duo quotidien, la légèreté de toutes ces heures enfuies, nos échappées, mes froncements de sourcils à tes fumées buissonnières, tes baisers tièdes sur mes rougeurs adolescentes. A toi, surtout, à toi l'inespéré, l'inattendu, mains vides et cœur ouvert, qui est venu transformer mes déserts en source vive. A toi tellement, l'amant de mes nuits et l'aimé de mes... [Lire la suite]
Posté par chezlilou à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]